dimanche 6 avril 2014

Méthode de l'explication de texte


L’explication de texte 

L'explication de texte consiste à rendre compte d'un extrait de texte dans sa spécificité, à montrer ce qu'il a de singulier philosophiquement. Il s'agit de montrer ce que l'auteur dit dans le passage précis que vous avez à expliquer, par une lecture linéaire interne. Il faut rendre compte de la cohérence propre du texte. Toutefois, il ne peut s'agir d'une répétition irréfléchie du texte, d'une paraphrase (l'auteur dit que : "..."). L'explication du texte doit être problématisée : il s'agit de proposer une lecture philosophique du passage, une interrogation sur lui.

Un texte philosophique est une réponse développée (une thèse philosophique) à une question philosophique : celle-ci est une manière de comprendre un problème philosophique (celle de l'auteur). Un problème philosophique est une réalité humaine qui interpelle, qui étonne du seul fait qu'elle existe. On peut l'ignorer, mais si on s'y arrête on ne peut pas ne pas être dérangé, interrogé par cette réalité. Par exemple, on peut ignorer la pratique de l'excision, mais si on prend connaissance de cette pratique traditionnelle qui mutile des jeunes filles d'Afrique subsaharienne, force est de s'interroger sur la légitimité d'une telle pratique.

La philosophie est donc une discipline dont le propre est de penser les problèmes philosophiques universels, mais tous présents et que chacun peut reprendre à son compte.

Expliquer un texte c'est en expliciter le problème philosophique (qui ne dépend ni de l'auteur, ni de personne), la question philosophique et la réponse, la thèse philosophique (de l'auteur dans le passage étudié uniquement). Force est alors d'orienter cette explication par une thèse (celle de l'auteur de l'explication, l'élève ou le candidat), une manière philosophique de lire le passage (lecture marxiste, freudienne, cartésienne, hégélienne, etc.. toutes sont légitimes si elles sont assumées par l'auteur de l'explication). L'exercice consiste donc à exercer son jugement, à penser, lire et interpréter par soi-même un texte. Tout doit être expliqué dans le texte (exemples, tournures, personnages, termes articulatoires, signes typographiques).

Préparation de l'explication :

-lire plusieurs fois le texte sans rien noter
-repérer, surligner les connecteurs logiques ( faire une analyse grammaticale du texte) : dégager les étapes de l'argumentation
-dégager la question philosophique (implicite dans tout le texte) et la thèse du texte (ce que soutient l'auteur) : reformuler chaque phrase du texte en question ; puis pour chaque paragraphe synthétiser toutes les questions en une seule; puis même chose pour l’ensemble du texte : mieux vaut trois questions différentes qu’on essaie d’articuler entre elles, qu’aucune ou que des remarques générales.
-Repérer les distinctions conceptuelles, d’idées, les définitions données, les notions en jeu.
(Que critique l’auteur ?)
-formuler le problème philosophique auquel le texte se confronte.
-indiquer le thème du texte ( ce dont il traite)
-indiquer quelques thèses philosophiques concurrentes de celle de l'auteur
-formuler une critique sur un point du texte (un présupposé, une thèse, la conséquence d'une thèse, un contre-exemple, une thèse concurrente...)

Rédaction de l'explication :
Introduction :

  1. Thème du texte : de quoi est-il question? 
  2. Thèse du texte : qu'est-ce que l'auteur affirme à propos du thème
  3. Problème du texte : pourquoi l'auteur défend cette thèse précisément
  4. Question du texte :  A quelle question, implicite, l'auteur répond-il dans son texte
  5. Structure du texte (plan ou argumentation) : indiquer les moments successifs et leurs articulations logiques (identifier le noeud du texte, le point à partir duquel il a son unité)
Développement : exposer ce que le passage donne à penser
  1. explication linéaire : relever les mots ou formules du texte et les expliquer (les définir et en donner la cause, la fonction dans l'argumentation)
Il faut constamment interroger le texte, ses enjeux, son mouvements, ses articulations, la progression de l'argumentation, ses présupposés, ses implications. En résumé, à chaque phrase, vous répondez, implicitement, à trois questions :
1/ Quoi ? (définir les notions et concepts utilisés par l’auteur dans le texte)

2/ Pourquoi ? (but / raisons de la phrase expliquée)

3/ Comment ? (lien logique et conceptuel avec ce qui précède et ce qui suit)Quoi? Pourquoi? Comment?
  1. Bref commentaire philosophique : vous défendez votre thèse, vous répondez de façon argumentée à votre problématique, celle de votre explication de texte
Les connaissances requises ne sont donc pas celles de la doctrine de l'auteur, mais elles sont conceptuelles.

Conclusion : Bilan et thèse de l'explication du texte.

 
En résumé si l'on veut présenter les choses sous forme de tableau :



Texte étudié (auteur du texte)

Explication de texte (auteur de l’explication) : une lecture possible du texte – une interrogation

Montrer ce que dit le texte : description

1/ thème

2/ thèse

3/ problème (but / raisons)

4/ problématique / question

5/ Argumentation

 

1/ thème du texte étudié

2/ thèse de l’explication

3/ problème de l’explication

4/ problématique / question de l’explication

5/ Argumentation de l’explication

a) analyse linéaire

b) partie critique

 


 



Brouillon de l’explication

Rédaction de l’explication

Montrer ce que dit le texte : description

1/ thème

2/ thèse

3/ problème (but / raisons)

4/ problématique / question

5/ Argumentation

6/ problématique / question de l’explication

7/ Argumentation de l’explication

a) analyse linéaire : vous suivez l’argumentation du texte

b) partie critique (qui distingue le vrai du faux dans la thèse / qui juge mais non pas moralement / ce n’est pas une condamnation morale) : vous défendez votre lecture, votre thèse sur le texte (la problématique de l’explication du texte), vous répondez à votre problématique

8/ rédaction de la conclusion : thèse finale

9/ rédaction de l’introduction

Introduction :

1/ thème du texte

2/ thèse du texte

3/ problème (but / raisons) du texte

4/ problématique / question du texte

5/ Argumentation du texte (une phrase par partie ou moments et une transition logique et conceptuelle)

6/ problématique / question de l’explication

 

Développement

 1) analyse linéaire du texte :

autant de parties dans le développement que de parties dans le texte

A chaque phrase : 3 questions =

Quoi ?

Pourquoi ?

Comment ?

2) partie critique : réponse à votre problématique à l’aide d’un argument (autre thèse philosophique)

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire