mercredi 25 mai 2016

Comment réviser son bac de philo en séries générales (S, ES, L)


  Quelques conseils pour utiliser ce blog dans vos révisions pour le baccalauréat.

1. Les Révisions

Allez sur les pages qui concernent les notions de votre programme (le bonheur, par exemple). Vous y trouverez les textes que nous avons étudiés, avec leur corrigés, mais aussi les corrigés de dissertations ou d'explications de texte que nous avons faits en classe.

Vous pouvez vous faire des
fiches de révision de la manière suivante


a) Vous apprenez au moins les définitions des notions de votre programme

 Terminales S
  
LE SUJET  
LA CONSCIENCE L'INCONSCIENT LE DESIR
LA CULTURE 
L'ART LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE LA RELIGION
LA RAISON ET LE REEL
LA DEMONSTRATION LE VIVANT LA MATIERE ET L'ESPRIT LA VERITE
LA POLITIQUE
LA SOCIETE ET L'ETAT LA JUSTICE ET LE DROIT
LA MORALE
LA LIBERTE LE DEVOIR LE BONHEUR

Terminales ES
LE SUJET LA CONSCIENCE L'INCONSCIENT LE DESIR AUTRUI
LA CULTURE 
L'ART LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE
LA RELIGION LE LANGAGE L'HISTOIRE
LA RAISON ET LE REEL
LA DEMONSTRATION LA MATIERE ET L'ESPRIT LA VERITE L'INTERPRETATION
LA POLITIQUE
LA SOCIETE ET LES ECHANGES LA JUSTICE ET LE DROIT L'ETAT
LA MORALE
LA LIBERTE LE DEVOIR LE BONHEUR

TERMINALE L
 LE SUJET 
LA CONSCIENCE LA PERCEPTION L'INCONSCIENT LE DESIR AUTRUI L'EXISTENCE ET LE TEMPS
LA CULTURE
L'ART LE TRAVAIL ET LA TECHNIQUE
LA RELIGION LE LANGAGE L'HISTOIRE
LA RAISON ET LE REEL
LA DEMONSTRATION LA MATIERE ET L'ESPRIT LA VERITE L'INTERPRETATION THEORIE ET EXPERIENCE LE VIVANT
LA POLITIQUE
LA SOCIETE ET LES ECHANGES LA JUSTICE ET LE DROIT L'ETAT
LA MORALE
LA LIBERTE LE DEVOIR LE BONHEUR

b) Vous cherchez également quels sont les couples de concepts (les "repères" qui peuvent vous aider dans la liste suivante, dont vous connaissez le sens évidemment :

absolu / relatif – abstrait / concret – En acte / en puissance – Analyse / synthèse – Cause / fin – Contingent / nécessaire / possible – croire / savoir – Essentiel / accidentel – Expliquer / comprendre – En fait / en droit – Formel / matériel – Genre / espèce / individu – Idéal /réel – Identité /égalité / différence – Intuitif / discursif – Légal / légitime – Médiat / immédiat – Objectif / subjectif – Obligation / contrainte – Origine / fondement – Persuader / convaincre – Ressemblance / analogie – Principe / conséquence – En théorie / en pratique – transcendant / immanent – Universel / général / particulier / singulier

Le dictionnaire de français suffit pour commencer. 

On attend de vous que dans un texte philosophique ou dans un sujet de dissertation, vous soyez capables de distinguer ces concepts (légal : ce qui est conforme au droit / légitime : ce qui est conforme à un droit - moral, religieux, juridique...). Vous pouvez donc soit vous constituer un répertoire indépendant pour chaque ensemble de concepts, soit noter au fur et à mesure des textes que vous étudiez, quels repères sont concernés.


c) Vous retenez au moins, sur chaque texte étudié : le thème, la thèse, le problème philosophiques et l'argumentation des textes

mais vous vous concentrez surtout sur les textes que vous avez compris durant l'année. C'est le temps des révisions et non d'apprendre des choses nouvelles. Vous allez devoir utiliser ce que vous savez pour faire des dissertations ou des explications de texte.

d) Pour chaque notion, vous choisissez un sujet de dissertation - dans les annales du bac ou ci-dessous - et vous prenez 30 à 40 minutes.


Relisez les définitions des notions, les corrigés des textes étudiés sur la notion et écrivez par vous-mêmes une introduction, un plan détaillé et une conclusion.

A vous de vous organisez pour vous répartir le travail jusqu'au 15 juin, vous avez 3 semaines tout de même, c'est suffisant, si vous avez été sérieux durant l'année : une quinzaine d'heure pour réviser une année ne devrait pas être insurmontable.


En bref, sur chaque notion, vous vous faites une fiche de révision en faisant un exercice de dissertation.


Exemples de sujets de baccalauréat possibles



Sur la conscience :

1/ Suis-je ce que j'ai conscience d'être?
2/ La conscience n'est-elle qu'une illusion?
3/ Faut-il être conscient de ce que l'on fait pour être heureux?
4/ La conscience n'est-elle que réflexion?
5/ La conscience doit-elle nous orienter dans la vie?
6/ Etre conscient, est-ce être libre?

Sur l'inconscient :

1/ L'inconscient n'est-il qu'une hypothèse?
2/ Faut-il croire à l'inconscient?
3/ Ai-je conscience de tous mes actes?
4/ Faut-il interpréter nos pensées inconscientes?

Sur le sujet :

1/ Le sujet est-il une fiction?
2/ Le moi est-il haïssable?
3/ Le sujet est-il libre?
4/ Le sujet est-il déterminé par l'inconscient?
5/ Le sujet a-t-il des devoirs?

Sur le désir


1/ Pourquoi faut-il maîtriser ses désirs?
2/ Le désir est-il une malédiction?
3/ Peut-on vivre sans désir?

Sur Autrui

1/ Respecter autrui est-ce respecter sa différence?
2/ Autrui est-il un autre moi?
3/ Peut-on aimer autrui?

Sur la culture et les échanges :

1/ Les échanges sont-ils un obstacle à la barbarie?
2/ La culture est-elle une garantie de liberté?
3/ Faut-il défendre la diversité des cultures?
4/ La culture n'est-elle qu'une valeur partagée?
5/ Faut-il se cultiver?
6/ Les échanges sont-ils naturels?

Sur l'art

1/ L'art n'est-il qu'un divertissement?
2/ l'artiste est-il plus habile que l'artisan?
3/ L'art a-t-il une fin?

Sur la technique et le travail

1/ Que nous apprend la technique?
2/ Peut-on se passer de technique pour pratique un art?
3/ La technique libère-t-elle l'homme?
4/ Faut-il se méfier de la technique?

Sur l'expérience :

1/ L'expérience est-elle un obstacle à la connaissance?
2/ Peut-on faire l'expérience du bonheur?
3/ L'expérience est-elle une garantie contre l'ignorance?
4/ Faut-il avoir de l'expérience pour penser?
5/ Faut-il faire l'expérience de la justice?

Sur la raison et le réel :

1/La raison peut-elle connaître le réel?

Sur la Justice :


1/ Faut-il être juste pour être heureux?
2/ La loi est-elle un obstacle à la liberté?
3/ La justice a-t-elle nécessairement raison?
4/ L'homme injuste peut-il être libre?
5/ La justice doit-elle être morale?

Sur l'art et la technique :

1/ L'œuvre d'art a-t-elle plus de valeur qu'un objet technique?
2/ L'artiste est-il plus libre que le technicien?
3/ Faut-il défendre l'art?
4/ La technique n'est-elle qu'une transformation de la nature?
5/ L'art peut-il se passer de technique?
6/ Y a-t-il une différence entre pratiquer un art et mettre en pratique une technique?

Sur la vérité et la croyance :

1/ Peut-on tout croire?
2/ Faut-il renoncer à la croyance pour rechercher la vérité?
3/ La croyance n'est-elle qu'une illusion?
4/ Pourquoi recherche-t-on la vérité?
5/ Le savoir peut-il l'emporter sur la superstition?
6/ A quoi bon connaître la vérité?

Sur le bonheur : 

1/ Le bonheur n'est-il qu'un idéal?
2/ Faut-il maîtriser ses désirs pour parvenir au bonheur?
3/ Faut-il être heureux?
4/ Être heureux, est-ce le but de la vie humaine?

Sur l'Etat, la morale

1/ Que devons-nous à l'Etat?
2/ La morale doit-elle fonder l'Etat?


2. Le Jour du Bac

Evidemment il vaut mieux arriver en forme, l'esprit alerte et le corps reposé. Rien ne sert de trop travailler la veille : revoyez simplement ce que vous savez déjà pour l'avoir plus rapidement présent à l'esprit si besoin. Vous n'oubliez ni votre convocation (pour le bac), ni un moyen d'avoir l'heure qui ne soit pas un téléphone portable (interdit pendant toutes les épreuves), ni de quoi écrire ou corriger.




Une fois le sujet donné, il est 8h!



1/ de 8h à 8h15

il est impératif de choisir vos sujets intelligemment : prenez pour chacun des trois sujets proposés 5 à 10 minutes pour les analyser, formuler un paradoxe, dégager le problème philosophique. 
si vous n'y parvenez pas en 5', vous ne serez pas plus capable de le traiter en 4h. Vous n'avez peut-être pas les connaissances suffisantes ou une compréhension suffisante du sujet pour faire une dissertation ou une explication de texte sur les sujets proposés.


2/ jusqu'à 9h

ensuite, vous faites votre travail de préparation, de brouillon : 



*pour la dissertation, 4 étapes :



 

a/ par association d'idées, vous énoncez tout ce qui vous vient à l'esprit sur chacun des termes et sur l'ensemble de la question ou du texte

 

b/ vous éliminez les répétitions, les redites et vous pouvez déjà situer le champ du sujet (politique, moral, métaphysique, épistémologique, esthétique, logique...)

 

c/ vous faites des recoupements entre vos idées

 

d/ vous cherchez seulement maintenant des thèses philosophiques qui pourraient vous aider à développer.

 

e/ vous trouvez un paradoxe et un axe de réflexion une fois le problème identifié. 

 


f/ vous pouvez rédiger les transitions entre vos parties et sous-parties afin d'être plus rigoureux dans l'ordre logique de votre réflexion.

 



*pour l'explication de texte


a/ Cherchez le thème, le problème, la question et la thèse du texte :  L'auteur se pose une question, implicite, à laquelle il répond implicitement aussi.

*Relisez le texte comme si chaque phrase répondait à une question, celle que l'auteur se pose face à un problème philosophique précis, celui du texte et pas un autre.
*Essayer ensuite de les résumer en une seule ou le moins possible, en vérifiant toujours que cela correspond bien à ce texte et non à ce que vous savez de l'auteur. Si vous y parvenez vous aurez trouvé la question, implicite, jamais écrite dans le texte parce qu'elle le comprend, elle l'intègre totalement et ne se réduit pas à l'une de ses parties seulement : bref il faut lire entre les lignes, être intelligent.
*Reste à trouver la réponse que l'auteur donne à cette question : sa thèse, sa position ( du grec thesis : position)

b/ Ensuite vous cherchez à comprendre comment l'auteur s'y est pris pour le démontrer dans l'extrait qu'on vous donne : c'est ce qu'on appelle le mouvement (ou le plan) du texte.

*repérer les articulations logiques (opposition, cause, conséquence, but, restriction...) et les relations entre les idées ou les thèses : un texte a une thèse principale constituée de plusieurs thèses articulées entre elles logiquement et surtout conceptuellement.
*Votre plan d'explication suivra celui du texte : autant de parties dans votre devoir que dans le texte.

c/ Vous cherchez ensuite des éléments pour critiquer la thèse de l'auteur, ses présupposés, ses implications ou conséquences.   

Vous aurez alors des moyens d'explication du texte, de mise en relief qui vous éviteront de commencer chaque phrase de votre développement par « l'auteur dit que.. », « on voit alors bien que l'auteur pense que », « on constate que l'auteur.. ». bref vous éviterez la paraphrase et vous rapprocherez d'une copie moyenne au bac.

3/ de 9h à 9h30

vous rédigez votre conclusion d'abord puis votre introduction

4/ de 9h30 à 11h45

vous rédigez votre développement directement, sans brouillon mais avec votre plan de recherche (écrire n'est pas recopier, ni réciter vos connaissances, mais réfléchir de manière suivie). Vous mesurez le temps dont vous disposer pour chaque partie puis pour chaque paragraphe. Par exemple pour 2h15 (135') si vous avez à rédiger trois parties et trois sous parties cela fait 135/9 soit 15' par paragraphe et 45' par partie.

5/ de 11h45 à 12h

vous relisez votre travail, corrigeant l'orthographe bien sûr et la syntaxe plus encore, sans quoi le correcteur aussi bien intentionné qu'il soit ne pourra vous comprendre.
  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire