mardi 17 janvier 2017

Corrigé DS 2 TES2 (partiel)

  MACHIAVEL (1469-1527)

 
Le consul et l'armée romaine, ainsi que je viens de le dire, se trouvaient assiégés par les Samnites (1), qui leur proposèrent les conditions les plus ignominieuses, entre autres de les faire passer sous le joug (2), et de les renvoyer à Rome, après les avoir désarmés. A ces propositions, les consuls restèrent frappés d'étonnement, et toute l'armée tomba dans le désespoir ; mais Lucius Lentulus, l'un des lieutenants, fit valoir qu'il ne pensait pas qu'on pût rejeter un parti auquel était attaché le salut de la patrie, puisque l'existence de Rome reposait sur celle de l'armée ; qu'il fallait donc la sauver à tout prix ; que la patrie est toujours bien défendue, de quelque manière qu'on la défende, soit par la gloire, soit par la honte, qu'en préservant l'armée de sa perte, Rome serait toujours à temps d'effacer son ignominie, mais qu'en ne la sauvant point, encore qu'on mourût glorieusement, Rome et la liberté étaient également perdues. Le conseil de Lentulus fut suivi. Ce fait est digne d'attention et mérite de servir de règle à tout citoyen qui serait appelé à donner des conseils à sa patrie. Partout où il faut délibérer sur un parti d'où dépend uniquement le salut de l'État, il ne faut être arrêté par aucune considération de justice ou d'injustice, d'humanité ou de cruauté, de gloire ou d'ignominie, mais, rejetant tout autre parti, ne s'attacher qu'à celui qui le sauve et maintient sa liberté.
Discours sur la première décade de Tite-Live, chap.XXV

1/ Samnites : tribus d'Italie centrale
2/ Passer sous le joug : dominer
 
 
Corrigé partiel :
Le texte porte sur le thème de la liberté de l'Etat. Machiavel défend la thèse selon laquelle la liberté de l'Etat n'est pas d'ordre moral. Le problème philosophique est celui du caractère amoral de la politique.
Argumentation : 1/ Machiavel expose un exemple de crise dans l'armée romaine : a.il s'agit d'une défaite de l'armée romaine - celle-ci est confrontée au dilemme entre le déshonneur et la liberté. b. Lucius Lentulus propose une solution : privilégier le salut de l'Etat, donc celui de l'armée, sur toute considération morale. 2/ Conclusion de Machiavel à propos des règles qu'un citoyen doit suivre pour le salut de l'Etat. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire